mardi 7 juillet 2015

Mon métier, fleuriste.

Bonjour bonjour ! 

Aujourd'hui je reviens pour vous parler de mon métier, on entends beaucoup de choses, des choses bien, moins bien, je viens pour vous parler de mon point de vue, de ce que j'ai put découvrir, ou comprendre en y travaillant, car on se fait toujours des idées sur les métiers avant de les faire.

                          Flower power

 Être fleuriste c'est quoi ? 

Soyons d'accord, quand vous allez chez un fleuriste vous trouvez les choses très belles, autant les bouquets, compositions que la décoration (en tout les cas, je vous le souhaite), et vous pensez que c'est facile, on prends trois fleurs et ça fait un ensemble jolie, qu'il faut apprendre les fleurs et que c'est difficile, mais que c'est un beau métier, un beau métier.
Pour faire des bouquets, compositions, tout ça, il faut de la technicité, et c'est pourquoi la formation existe, on est en quette perpétuelle d'originalité, de choses qui font faire "wouah", en tout cas la où je suis et certains endroits ou j'ai put aller,  car c'est ce qui est de plus représentatif du métier. Apprendre les fleurs et plantes c'est un travail, on en apprend tout au long de sa carrière car il y en a qu'on ne voit pas toujours, qu'on ne voit pas dans les livres d'écoles, et c'est ce qui est plaisant, c'est un peu comme un comptable qui apprends les bases de son métier, avec les calculs etc, et il apprends par la suite ;). C'est un très beau métier, il y a les petits côtés moins sympa..



Un fleuriste peu tout faire, mais il faut le prévenir avant. S'il vous plait, ne venez pas à midi pour 14h, pour avoir 30 compositions.. C'est comme appeler un traiteur à 10h pour 12h avec 60 plats à faire..

Sachez que dans le métier, vous devez aussi nettoyer vase, sceaux, accueillant les fleurs, et dès fois c'est facile à faire, mais quand c'est des sceaux qui date d'il y a déjà 10 jours, c'est tout de suite moins agréable


Viragok-flowers | via Facebook

 Ne pensez pas qu'un fleuriste est un puits d'information concernant toutes les plantes, les fleurs les plus particulière. Une plante n'a pas vraiment de liste à faire pour en prendre soin, ça dépends de son emplacement, de comment elle se plait dans le lieu ou vous l'avez mit, tout un tas de paramètre, mais s'il vous plait, s'il vous plait, s'il vous plait, si on vous dit qu'elle aime le soleil mais pas le plein soleil, qu'il lui faut un endroit sec, ne faites pas l'inverse, on ne peut rien faire pour vous si vous faites l'inverse de ce que la plante peut aimer.



🌸

Pendant les fêtes, n'appelez pas le jour J, à 11h30 pour 12h. Que la boutique soit composé d'une équipe de 2 ou 10 personnes si on est dans le jus, on est dans le jus, on ne peut pas livrer en un claquement de doigts parce que la personne sera au restaurant après. Soyez indulgents, tolérants..




Untitled

J'espère que cet article vous aura plu, à très vite !

(FLOWER POWER !)

2 commentaires:

Eric Blaise a dit…

Pour être franc, le métier de fleuriste est celui qui semble apporter des nouvelles surprises chaque fois. Il est plein d'innovation avec toutes les combinaisons des fleurs que l'on puisse faire. Merci beaucoup de nous avoir partagé ce que vos faites comme métier.

Eric | http://www.fleuristebeauchesne.com/p-home

Amélie GUILHOT a dit…

Je suis complétement d'accord, ce métier apporte énormément de choses, et énormément de création.