samedi 1 décembre 2012

Tu es trop flex.

 Bonsoir,

Je vous l'avoue le titre est complétement hors sujet, mais je m'étais dis "pourquoi pas". Enfin ce n'est pas de ça dont je suis venue pour parler. Je souhaitez vous parler des questions que je me pose, surtout de la prise de conscience que je peux avoir prit.

Parce qu'il faut se le dire, dans quelques mois je quitterais le cocon familial pour partir à, au minimum, 2h de chez moi, dans une ville que je connais pas, et une formation dont je n'ai pas l'habitude. Alors je me suis un peu remise en question, enfin surtout j'ai pensé à avant, comment j'étais, comment j'ai changé, si je suis mieux maintenant ou avant.


En réfléchissant je me suis rendue compte que oui j'ai changé, j'ai grandi,  18  ans sont passées vous me direz. Oui c'est vrai, mais ce n'est pas ça qui compte, mais je sais que j'ai changé, que j'ai grandi. 
Quand j'étais petite j'étais timide, vraiment timide, à rester bloquer dans son petit coin, à ne parler à personne, rien. Et j'ai décidé de me lancer dans le commerce, ça a beaucoup surpris le professeur que j'avais en seconde, il ne m'en croyait pas capable, trop réserver, trop timide et finalement, je suis en terminale commerce maintenant. 


 J'ai eu des personnes qui m'ont aidé, qui m'ont fait avancer. J'ai rencontré une amie, en primaire, elle m'a beaucoup aidé, elle a subi des choses difficiles comme moi, et pour ça je la remercierai jamais assez. Après j'ai eu mon professeur de math qui a cru en moi, pour que je me lance dans un bac et non dans un cap comme je le voulais tant, et mon professeur de vente en seconde, qui a tout fait pour m'ouvrir aux autres, au monde. Après j'ai eu des personnes qui ont tout fait pour me rendre malheureuse, m'enfoncer, et maintenant, je me sens capable de les revoir et de leurs dire que maintenant je suis en terminal bac, que j'ai une bonne moyenne (13,6 de moyenne général), et que je suis plus fière que jamais de moi. 


J'essaye de me croire belle, je sais que dire ça ainsi, ça parait un peu bizarre. Mais en fait, c'est tout simple, je veux dire qu'il faut que je crois que je suis belle, que je suis attirante, même pour d'autres personnes que mon copain, même si dès fois ils disent ça de façon obscène, tant pis, ce sont les aléas de la vie. 
 Je sais que si il voyait mon article, mon copain serait ravis, car, depuis presque 4 ans qu'il me connait, il m'a vue grandir, m'épanouir, et chaque jour un peu plus il essaye de me rendre fière de moi même, de me faire comprendre que je suis belle, que je suis attirante, et que je peux apporter quelque chose aux gens. 


Je suis moins timide avec les autres, je suis plus ouverte, même si vue de l'extérieur, je le sais, je paraît fermer à la conversation. J'ai plus peur de crier, de pleurer devant les autres et dire ce que je peux penser, c'est fini la petite fille qui se fait marcher sur les pieds. Je veux être moi - même, avec mon petit caractère de cochon qui agace, et ma gentillesse un peu trop débordante, je veux être moi, montrer qui je suis, ce que je suis, ce que j'ai dans le ventre, ce que j'ai dans la tête, et prouver qu'une femme, ça n'a pas forcément qu'un cul et une paire de seins, qu'une femme ça peut être aussi, une personne intelligente, qui puisse avoir des responsabilité, et tout ça, comme un homme. 

J'espère que cet article vous aura plu, à la prochaine.

3 commentaires:

LéaChoue a dit…

Trop cute :)

Mes Petits Tableaux a dit…

L'heure de l'émancipation :) Tu verras c'est maintenant que tu construis ta vie à toi :)

Pauline Soglam a dit…

Très sympa cet article, et c'est cool que tu prennes confiance en toi comme ça =) toute jolie quand t'étais petite ^^